Présentation

Serge Brunst Portrait

Serge Brunst  est né en 1939 à Alep. De père Russe et de mère Italienne il est aussi Libanais. Pétri d’influences culturelles variées dés son plus jeune âge il s’intéresse très vite à la décoration, mais sous la pression familiale il suit des études de médecine à l’Université Saint Joseph à Beyrouth. Il  obtient son diplôme en 1963. Son année de spécialisation à Londres en dermatologie lui ouvre les yeux quant au choix de sa carrière, et sa passion pour l’architecture d’intérieur prend le dessus. Il rentre au Liban et  se lance dans la décoration.

A ses débuts il décide de travailler avec un ami Sami el  Khazen décorateur libanais. Ensuite durant plusieurs années c’est avec un autre décorateur Michel Harmouche qu’il va collaborer. En 1975, date du début de la guerre civile, Serge Brunst décide de rester au Liban malgré la situation chaotique du pays. Il ouvre son agence à Sodeco, qui est toujours son bureau actuel, et travaille sur des projets au Liban, en Syrie à Paris, ainsi qu’à Londres. Il crée aussi la galerie Living à Beyrouth en 1980.

Serge Brunst ne prétend pas avoir de style particulier. Sûr de ses choix il  manie les tissus et les textures, harmonise les couleurs, et assemble les objets avec sensibilité et goût. Il doit sans cesse s’adapter à une clientèle très exigeante ce qui l’a amené à travailler dans des styles très différents tantôt zen et parfois pompeux, mais  toujours dans le souci de créer une belle harmonie. Pour lui, la décoration c’est  transformer  ou aménager un endroit pour le rendre agréable à vivre. Aussi,  à la base  de tout projet  un  dialogue s’engage entre lui et ses clients qui pour la plupart découvrent les qualités de l’homme qui se cache derrière le décorateur et c’est ainsi que souvent s’installe entre Serge Brunst et ses clients une solide amitié.

Toujours enthousiaste à se lancer dans un nouveau projet, il est prêt à relever tous les défis. On note à son actif la décoration de restaurants, de bijouteries, d’hôtels, de résidences privées,  ainsi que la rénovation du Palais présidentiel de Baabda, du Sérail et du Parlement libanais.

Sa renommée est telle que les meilleurs artisans de la ville sont heureux de mettre  leur talent à son service. Exigeant envers lui même il l’est aussi envers ses collaborateurs. Ceux qui ont eu la chance de travailler à ses cotés s’accordent à dire que l'agence Brunst c’est aussi une « école » en matière de décoration. Et nombres d’entre eux ont percé dans le monde de l’architecture suite à cette collaboration.